Exposition Témoigner de ces vies à Compiègne - 12 février au 1er mai 2011

Le Mémorial de l’internement et de la déportation de Compiègne vous présente l’exposition « Témoigner de ces vies », en partenariat avec le CERD - site du Struthof.


Des peintures au service de la mémoire
Des peintures échos de toutes les mémoires

tant de ceux qui ont disparus que de ceux qui en sont revenus.

Exposition prolongée jusqu'en septembre.

 


Francine Mayran, psychiatre et peintre sculpteur, est née à Strasbourg en 1958.

« Un travail de mémoire » à travers 75 peintures à l'huile et des céramiques, pour transmettre une réflexion sur les traces indélébiles de la Shoah, et de tous les génocides. Des peintures au service de la transmission de la mémoire de la déportation.

Des peintures pour porter la mémoire

Non pas pour transmettre de la haine,

Mais pour servir de vigie et trouver l’espoir.

Cette exposition a déjà beaucoup voyagé (Strasbourg, Verdun, Schirmeck, Perpignan) et constitue un véritable parcours européen de la Mémoire, au travers duquel Francine Mayran voudrais sensibiliser au danger de l’intolérance, de la soumission passive à une idéologie.

« J’espère pousser la jeunesse à rester en éveil face aux prémisses d’autres génocides, renforcer les solidarités, refuser la haine et reconnaitre la valeur humaine de chaque individu. »

A l'invitation de l'association EUROPE DE LA MEMOIRE, Madame Mayran organise une visite - conférence de l'exposition TEMOIGNER DE CES VIES  le samedi 9 avril au Mémorial du camp de Royallieu à Compiègne.

Le rendez vous est fixé à 14h30 dans le hall du Mémorial du camp de Royallieu  (2bis, Avenue des Martyrs de la liberté à Compiègne).

Tous ceux qui souhaitent visiter l'exposition et rencontrer l'artiste, sont les bienvenus.

Je vous rappelle que l'exposition continue jusqu'au 1er mai, avant de partir pour la Belgique.