Détail

Le 4 novembre 2015
Depuis la réforme du service national, la Journée défense et citoyenneté (JDC) est une étape fondamentale du parcours citoyen. Le Centre européen du résistant déporté, lieu de mémoire, de réflexion et d'engagement, se prête particulièrement bien à cette rencontre des jeunes et de la défense.

" Le camp de concentration était tout sauf un lieu de citoyenneté : les déportés devaient obéir à la règle arbitraire des nazis. La discrimination raciale et physique établissait des catégories d’êtres supérieurs et inférieurs, les premiers ayant droit de vie et de mort sur les seconds.

Venir au Struthof pour parler de citoyenneté a pourtant un sens : ce lieu nous rappelle à nos valeurs. Si l’on oublie que la loi est faite pour garantir l’égalité de tous devant le droit ; si l’on oublie que la phrase « tous les hommes naissent libres et égaux en droits » figure en tête de notre Constitution ; si l’on oublie que la liberté est au cœur de notre devise républicaine ; si l’on oublie que sans fraternité la société ne peut fonctionner, alors le pire peut (re)venir. Avec un risque : une France à la dérive vers un régime politique arbitraire, intolérant, raciste. 

Ne  croyez pas que vous n’y pouvez rien. Au contraire, en tant que citoyens, c’est à vous qu’il reviendra de voter, donc de choisir le modèle de société à privilégier.

Les hommes qui ont été déportés au camp de Natzweiler-Struthof étaient à 60% des résistants et des opposants politiques au nazisme. C’est pour avoir défendu les valeurs démocratiques, soit par la plume, soit les armes à la main, qu’ils ont été arrêtés par les nazis. Ils étaient prêts à mourir pour leur engagement. 

Hier comme aujourd’hui, la citoyenneté et la défense vont de pair : la République reste toujours à défendre. Les attentats de janvier 2015 ont montré à quel point la menace contre nos valeurs pouvait être frontale. Les militaires de l’armée française ont pour vocation de défendre la population de notre pays grâce à leur travail de renseignement et à leur présence physique dans les lieux publics. A notre façon, en tant que citoyens, nous devons participer à cette défense. 

Comment ? En votant, en nous intéressant à la vie publique, en rappelant autour de nous que la tolérance et les droits de l’homme sont au cœur de notre République, en aidant notre prochain lorsqu’il est en détresse, en nous engageant dans des associations… "

Extrait de la lettre de Frédérique Neau-Dufour destiné aux jeunes de la JDC.

facebook/natzweiler

En savoir plus

 

 

 

Installation de la nouvelle signalétique

  • (JPG - 71,6 Ko)
  • (JPG - 123,62 Ko)
  • (JPG - 121,05 Ko)
  • (JPG - 116,99 Ko)
  • (JPG - 116,82 Ko)
  • (JPG - 126,87 Ko)
  • (JPG - 129,83 Ko)
  • (JPG - 136,58 Ko)
  • (JPG - 122,89 Ko)
  • (JPG - 120,37 Ko)
  • (JPG - 130,05 Ko)
  • (JPG - 110,63 Ko)
  • (JPG - 125,23 Ko)
  • (JPG - 89,16 Ko)
  • (JPG - 128,55 Ko)

Commentaires

Publier un commentaire

Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série.

  • X
  • 3
  • 6
  • U
  • C
  • 6
  • B
  • H

Attention !! Veuillez bien respecter les majuscules et les minuscules.

* Champs obligatoires
Retour