Détail

C’est avec beaucoup de tristesse et de retard que le CERD apprend le décès de Georges MARADENE.

Résistant de la première heure, membre du réseau de renseignement Confrérie Notre-Dame, Georges est arrêté le 17 octobre 1942. 

Interné à la prison de Cherbourg puis à Fresnes, il est ensuite déporté au KL Natzweiler, le 9 juillet 1943.

Il fait partie du premier convoi de Nacht und Nebel français arrivé au camp. Un transport qui connait un sort terrible. Sur 56 hommes, 16 périrent au camp avant son évacuation. 

En septembre 1944, Georges est transféré à Dachau. Il fait un bref passage au camp annexe d’Allach puis est renvoyé à Dachau le 14 octobre.

C’est là qu’il est libéré le 29 avril 1945.

Sur ses 56 camarades de déportation, 27 ne reverront jamais la France.

Georges MARADENE nous a quitté à l’âge de 91 ans.

Le CERD présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Commentaires

Publier un commentaire

Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série.

  • 5
  • V
  • M
  • S
  • K
  • 9
  • G
  • Q

Attention !! Veuillez bien respecter les majuscules et les minuscules.

* Champs obligatoires
Retour