Détail

Du 18 avril au 23 décembre 2015

Pour célébrer les 70 ans de la fin des camps, plusieurs artistes ont investi le Centre européen du résistant déporté et le site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof.  

Originaires de toute l'Europe, représentant toutes les générations, ils manient des formes d'expression variées (photographie, sculpture, peinture...). 
Il nous disent, chacun à leur façon, ce qu'un lieu de terreur peut transmettre à chacun de nous, dans le domaine du sens, de l'émotion, de la mémoire.

Vernissage le 20 juin à 18h, à l'occasion de la veillée commémorative du Struthof.

 

 

 

 

RUE DES DÉPORTÉS

PHOTOGRAHIES : Angélique Bègue et Annick Monnier.

« Une après-midi d'août 2013, alors que je passai rue des Déportés (quartier de Queuleu, Metz), je fus interpellée par la plaque de cette rue et j'ai pensé, qu'en tant qu'artiste plasticienne, je devais trouver une idée pour faire "vivre" cette plaque. »

A voir dès le 5 mars !

 

SCHATTENMENSCHEN / L’OMBRE DES HOMMES

SCULPTURES : Seiji Kimoto

"Menschenschatten/L'ombre des hommes" : des sculptures torturées, estropiées, et pourtant dignes, viennent habiter les lieux historiques de l'ancien camp de Natzweiler Struthof. 

 

HEAR STRUTHOF

ARTS GRAPHIQUES : Roger Dale et ses étudiants

A voir dès le 5 mars !

Pour le 70e anniversaire de la fin du camp de concentration de Natzweiler-Struthof, Roger Dale a invité ses étudiants de la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) à produire une oeuvre in-situ (retour sur la réalisation des oeuvres en 2014).

HEAR Struthof

Commentaires

Publier un commentaire

Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série.

  • C
  • V
  • A
  • T
  • U
  • S
  • C
  • 7

Attention !! Veuillez bien respecter les majuscules et les minuscules.

* Champs obligatoires
Retour