Détail

C’est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons la disparition de Monsieur Gilbert Goedert.

Gilbert-Louis Goedert est né à Thionville le 30 décembre 1927.

En 1943, comme de nombreux jeunes alsaciens et mosellans, il est appelé à servir dans l’armée allemande. Il n’a pas 16 ans. Refusant l’incorporation de force, il décide de franchir la frontière pour rejoindre la France occupée.

 

A sa descente du train, il est arrêté avec un camarade de vingt ans.

Gilbert est incarcéré à Amanviller, au camp de Woippy dans la banlieue de Metz, puis au camp de Schirmeck en Alsace.

Le 17 avril 1944, il est déporté au camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

Le 19 mai, il est transféré à Buchenwald. C’est dans ce camp qu’il est libéré le 11 avril 1945 par les hommes de la IIIème armée américaine.

Son passage au Struthof restait pour Gilbert la plus dure, la plus douloureuse période de ses quinze mois de calvaire.

Chaque année, il se replongeait dans ses terribles souvenirs lorsqu’il se rendait sur le site.

Il confiait à ses proches que seul lui et ses camarades de déportation pouvaient ressentir et mesurer le degré de souffrance et d’émotion que leur rappelait cette terrible période.

 

Le Centre européen du résistant déporté adresse ses très sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Témoignage de Gilbert Goedert.

https://www.facebook.com/natzweiler

 

 

Commentaires

Publier un commentaire

Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 premiers caractères de la série.

  • A
  • 1
  • Z
  • B
  • 7
  • A
  • 1
  • Z

Attention !! Veuillez bien respecter les majuscules et les minuscules.

* Champs obligatoires
Retour