Comment se fait-il qu’il y ait un restaurant qui porte le nom du Struthof à proximité de la chambre à gaz ?

L’auberge du Struthof, porte le nom du lieu-dit sur lequel elle est située. Le bâtiment qui se trouve en face, où les nazis installèrent une chambre à gaz, fut construit dans les années 1930 en tant qu’annexe du restaurant et servait de salle de bal pour les habitants du village de Natzwiller situé en contrebas. Cet ensemble hôtelier accueillait les skieurs et les promeneurs du Struthof, site touristique réputé de la Vallée de la Bruche depuis la fin du 19e siècle.

Le camp fut ouvert en mai 1941 à proximité du lieu-dit du Struthof. De 1941 à 1944, le restaurant et ses annexes furent réquisitionnés par les nazis, qui y installèrent une partie des homme de troupes affectés au camp, ainsi que divers ateliers de travail. En 1943, la salle des fêtes fut transformée en chambre à gaz.

Depuis 1951, ce bâtiment, lieu d’événements tragiques est classé Monument historiques. Il est aujourd’hui séparé du restaurant (qui est redevenu une propriété privée) par une haie, qui met le lieu de mémoire en retrait des regards des passants et permet de préserver le calme et le recueillement de rigueur en un tel lieu.