Hommage des forces spéciales britanniques à Moussey - 8 septembre 2014

Le 13 août 1944, quinze hommes du Special Air Service (SAS), du Special Operation Executive (SOE) et un détachement du F Phantom étaient parachutés sur la commune du Mont dans les Vosges avec une grosse quantité d’armes et de matériel. C’était la première étape de l’opération Loyton qui visait à sécuriser les massifs vosgiens pour préparer l’arrivée des troupes du général Patton.

Au total, 102 hommes des forces spéciales britanniques furent largués, entre août et septembre sur ce petit coin des Vosges. Les résistants du Groupe Mobile Alsace-Vosges (GMAV), du 1er Régiment de Chasseurs Vosgiens FFI et les habitants de la haute vallée du Rabodeau apportèrent à ces combattants une aide extrêmement précieuse et constante.

Malheureusement, l’offensive alliée dans les Vosges, prévue dans les jours qui suivaient le début de l’opération, prit énormément de retard.

Les forces allemandes y compris les Einsaztkommandos SS, eurent « tout loisirs » d’éradiquer cette menace qui pesait sur leurs arrières.

Une véritable chasse à l’homme fut rapidement organisée contre les Britanniques, les membres du GMAV, du RCV FFI et les populations locales.

Le bilan fut dramatique. 40 hommes des forces spéciales furent capturés. 39 d’entre eux furent assassinés. Le GMA fut décimé. 35 de ses membres ont été exécutés au KL-Natzweiler.

Un millier d’habitants de la haute vallée du Rabodeau furent déportés vers les camps nazis. 700 d’entre eux ne reviendront jamais.

Pour commémorer cette page terrible mais méconnue de la libération du territoire national, comme chaque année depuis 1945, une émouvante cérémonie du souvenir s’est déroulée à Moussey le lundi 8 septembre. 

Pour honorer leurs morts, ceux du GMAV et de la vallée du Rabodeau, une délégation d’anciens du SAS, menée par le lieutenant-colonel Keith Edlin est venue spécialement d’Angleterre. Comme les SAS le font depuis 70 ans.

Parmi eux, trois vétérans de la Seconde Guerre mondiale : Alec Borrie (1er SAS), Harry Hodgson (2ème SAS) et Bob Tong (2ème SAS).

Ils se sont recueillis sur les tombes de dix de leurs camarades enterrés au cimetière de Moussey, devant le monument aux morts du village et devant la stèle du Prayé où huit d’entre eux ont été fusillés.

A leurs côtés étaient présents Henri Poirson, résistant-déporté du GMAV, des élus locaux dont Madame Maryvonne Arnoux-Bau maire du Mont et Monsieur Jean Rabolt, maire de la Petite-Raon, Monsieur Albert Denizot, président du Souvenir français du canton de Senones et les habitants de la vallée du Rabodeau.

Le Centre européen du résistant déporté et l’ONAC étaient représentés par Madame Frédérique Neau-Dufour, directrice du Centre et Monsieur René Chevrolet, chargé de mémoire.

A l’issue de la cérémonie, un verre de l’amitié et un repas au Mont ont permis un échange fraternel et chaleureux entre les différents acteurs de cette belle et émouvante journée du souvenir.

Pour en savoir plus : site internet de Gérard Villemin.