Ballersdorf. 17/02/1943.

En 1940, l’Alsace et la Moselle sont annexées de fait à l’Allemagne nazie.
En 1942, le service militaire obligatoire est imposé aux jeunes hommes de ces trois départements. Beaucoup d’entre-eux cherchent à échapper à cette incorporation de force.

C'est dans ce contexte que dans la nuit du 12 au 13 février 1943, un groupe de dix-neuf réfractaires, partis pour la plupart de Ballersdorf, tentent de franchir la frontière avec la Suisse. Malheureusement, ils  se heurtent à des gardes-frontières entre Bisel et Seppois-le-Bas. Un échange de tirs provoque la mort d’un Allemand et de l'un des jeunes. Deux autres sont capturés et tués sur le champ.
Le reste du groupe parvient à s’échapper mais tous les réfractaires sont arrêtés dès le lendemain à l’exception de l’un d’entre-eux
Emprisonnés à la prison de Mulhouse puis de Strasbourg, les quatorze réfractaires sont jugés et condamnés à mort le 13 février 1943 par le Sondergericht (tribunal d’exception) de Strasbourg.
Le 17 février, treize d'entre eux sont amenés à la sablière du KL Natzweiler où ils sont fusillés.
Le dernier, Charles Muller, âgé de 17 ans, est exécuté au même endroit le 24.
Chacune de leur famille, frappée par la Sippenhaft (loi nazie sur la responsabilité des parents), est déportée en Allemagne.

Ce massacre fera partie de l'acte d'accusation du Gauleiter Robert Wagner. Condamné à mort, il est exécuté le 14 août 1946.

Les treize fusillés du 17 février 1943.

ABT Camille 27/07/1911 Ballersdorf (68)
BOLL Aloyse 09/05/1914 Ballersdorf (68)
BOLORONUS Charles 10/02/1925 Ballersdorf (68)
BRUNGARD Justin 07/08/1925 Ballersdorf (68)
CHERAY Eugène 07/12/1914 Ballersdorf (68)
DIEDEMANN Alfred 23/03/1924 Retzwiller (68)
FULLERINGER Aimé 12/05/1924 Retzwiller (68)
GENTZBITTEL Robert 03/12/1919 Retzwiller (68)
KLEIN René 03/10/1924 Altkirch (68)
MIEHE Henri 07/05/1916 Danjoutin (90)
PETER Paul 05/03/1915 Elbach (68)
WIEST Charles 05/07/1914 Ballersdorf (68)
WIEST Maurice 09/05/1919 Ballersdorf (68)

In memoriam