Fiche d'information

Dates d’ouverture et de fermeture du camp :

24 août 1944 - 7 au 14 avril 1945

Descriptif du camp :

  • Situation : Land de Bade-Wurtemberg. Allemagne.
  • Nom de code : Wüste (Désert)
  • Commandant : Oberscharführer Pauli
  • Locaux : écurie
  • Nombre de déportés : ± 4 150
  • Nombre de décès : › 1 000

Historique :

Les déportés sonnt employés à la construction des sites d’extraction de schiste bitumineux (Wüste 1 : Dusslingen Nehren. Bisingen : Wüste 2. Wüste 3 : Engstlatt), de transformation en huile du schiste pour la production de carburant, au terrassement et à l’extraction du schiste.
1 000 déportés venus d’Auschwitz  ouvrent ce Kommando le 24 août 1944.
Entre octobre et novembre, 2 150 déportés arrivent du Stutthof, de Vaihingen et de Dachau.
En mars 1945, l’effectif est complété par 1 000 détenus juifs de Buchenwald.
Les conditions de vie et de travail sont sensiblement les mêmes qu’à Dautmergen et la mortalité est très également élevée.
Le sinistre SS Ehrmanntraut qui a officié au camp souche est l’un des cadres du camp.
La production démarre le 23 février, seulement deux mois avant l’évacuation.
Les nazis ont détruits les registres des décès mais 1 158 déportés reposent au cimetière du camp de Bisingen. Un nombre inconnu de leurs camarades ont été incinérés à Reutlingen.
L’évacuation vers Allach, camp annexe de Dachau, s’effectue en deux journées, les 7 et 14 avril, à pied ou en train.
852 hommes sont enregistrés dans cette annexe.



Mémorial :

 

Activités :

 

Lien – contact : https://museum-bisingen.de/