Principales sources utilisées

 

  • Bundesarchiv Berlin-Lichterfelde
  • Archives du ministère de la défense : justice militaire du Blanc, ministère des   anciens combattants (Caen)
  • Archives du Service International de Recherches (Arolsen)
  • Archives Nationales (Paris)
  • Archives du ministère des Affaires Étrangères – Archives de l’occupation française    en Allemagne et en Autriche (Colmar)
  • Bundesarchiv-Auβenstelle Ludwigsburg (ex Zentrale Stelle der   Landesjustizverwaltungen)
  • Archives du Musée de la Résistance et de la Déportation (Besançon) : Fonds La        Martinière
  • Archives des associations de déportés de Natzweiler : F.N.D.I.R.P. (Paris) ;    Norvège ; Pays-Bas ; Luxembourg ; Italie
  • Archives des communes d’implantation des camps annexes : en particulier,   Neckarelz, Mannheim, Sainte-Marie-aux-Mines, Obernai, …
  • Archives privées d’Ernest Gillen, Prof. Francis Rohmer, principalement
  • Registres transmis par les Amicales luxembourgeoise et néerlandaise
  • Témoignages, imprimés ou non, de déportés