Accueil > Outils > Archives > Archives des actualités 2016 > Détail > Décès de Michel Fresse, déporté à Dachau

Décès de Michel Fresse, déporté à Dachau

     

Michel Fresse est né le 8 juin 1926 à Rupt sur Moselle (88).

En septembre 1944, lui et sa famille s’installe à Moussey (88). Son père est venu occuper un emploi détenu par René Valentin, résistant, chef de la 6ème centurie du Groupe Mobile Alsace-Vosges, arrêté le 18 août (il sera assassiné dans la nuit du 1er au 2 septembre à Natzweiler).

Les Allemands sont très présents dans le secteur et mènent de dures représailles contre la population locale en réponse à la forte activité de la résistance et des SAS anglais parachutés dans le secteur.

Le 24 septembre, l’occupant organise une grande rafle dans six villages de la haute vallée du Rabodeau dont Moussey. Les Allemands arrêtent tous les hommes de 18 à 50 ans. Michel est de ceux-là.

Avec ses compagnons, il est d’abord interné au château de Belval puis transféré au camp de Schirmeck. Puis c’est la déportation vers l’Allemagne, Rastatt puis le KL Dachau.

Le camp est libéré le 29 avril. Michel rentre chez lui après sept mois de calvaire. Il pèse 35 kg et souffre de la tuberculose.

Il va passer de long mois en convalescence avant de retrouver une vie presque normale.

Michel se marie mais la déportation a laissé de lourdes traces psychiques et physiques. Il ne pourra jamais avoir d’enfant.

Ses amis le décrivaient comme un homme « qui a fait avec » sans bruit et avec une grande élégance.

Il était l'un des deux derniers survivants de la rafle du 24 septembre 1944 à Moussey avec Monsieur Henri Poirson.

Henri Poirson et Michel Fresse lors d'une cérémonie à Moussey © Gérard Villemin

Michel Fresse nous a quitté le 19 octobre. Ses obsèques auront lieu samedi 22 octobre à Moussey. 

Le Centre européen du résistant déporté adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.

 

Pour en savoir plus sur la rafle du 24 septembre 1944 à Moussey.

Publier un commentaire

Votre commentaire
Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 4 derniers caractères de la série.

  • 8
  • S
  • 2
  • B
  • 3
  • V
  • Y
  • J

*Champs obligatoires

Retour

  Haut de page