DIAPORAMA Les cérémonies au Mémorial de la déportation | STRUTHOF

Accueil > Le haut lieu de mémoire > Les cérémonies au Mémorial de la déportation

Les cérémonies au Mémorial de la déportation

     

La cérémonie nationale du Souvenir qui a lieu tous les ans au mois de juin se décompose en deux temps.

La veillée funèbre

Le samedi soir a lieu une veillée funèbre. Le cortège se forme sur la place du général Delestraint, devant le portail du camp précédé des porte-drapeaux qui vont prendre place à l'intérieur du Mémorial. Le Président de la Commission exécutive du Struthof allume la flamme du Souvenir. La Sonnerie aux Morts précède une Minute de Silence. Le Chant des Partisans et le Chant des Marais sont interprétés tandis que des volontaires se relaient pour maintenir les flambeaux. La flamme est éteinte par le Président de la Commission exécutive.

Cette cérémonie, à caractère intime, remonte à 1960, lorsque la veille de l’inauguration officielle du Mémorial par le général de Gaulle, eut lieu l’inhumation du déporté inconnu dans la crypte.

La cérémonie officielle

Le dimanche matin a lieu la cérémonie commémorative officielle du Souvenir. Elle débute par un dépôt de gerbes des associations d'anciens combattants au pied du Mémorial. À son arrivée, le Ministre salue les corps diplomatiques et consulaires et les présidents d'associations. Il dépose ensuite une gerbe au pied du Gisant. Après une minute de silence, des gerbes sont déposées devant les plaques des généraux Frère et Delestraint. Après une nouvelle minute de silence, le Ministre se dirige vers le Mémorial accompagné des Hautes autorités. Cette partie de la cérémonie se clôt par une allocution du Ministre. Celui-ci rejoint ensuite le camp et s’incline devant la plaque à la mémoire des déportés étrangers. La signature du livre d'Or clôt la cérémonie.

La cérémonie du Comité international de Natzweiler-Struthof

Par ailleurs, au mois de septembre, le Comité international de Natzweiler-Struthof organise une cérémonie afin de commémorer l’évacuation des déportés du camp central vers Dachau.

  Haut de page

Pour en savoir plus

Gallerie d'image