Accueil > Le centre européen > La création du Centre européen du résistant déporté

La création du Centre européen du résistant déporté

     

Le Centre européen du résistant déporté a ouvert ses portes à quelques mètres de l'entrée de ce qui fut le KL-Natzweiler.

Le projet a bénéficié de la coopération d'une soixantaine de partenaires, en France et à l'étranger. Les liens tissés avec les mémoriaux des camps de concentration et d'extermination en Allemagne, en Autriche, en Pologne ainsi qu'avec ceux des camps annexes de Natzweiler sont amenés à se développer.

Au coeur de l'Europe, le Struthof devient ainsi un carrefour entre les générations, les pays et leurs histoires croisées.

  Haut de page