Accueil > Actualités > Concert Festival des Voix étouffées

Concert Festival des Voix étouffées

     

Chaque année, le festival « Voix étouffées » met en lumière les artistes victimes de la politique criminelle du Troisième Reich. Ces musiciens, contraints à l’exil quand ils ne furent pas déportés et assassinés dans les camps de concentration, ont largement contribué à l’histoire de la musique du XXème siècle.
Permettre à leur musique de résonner sur le site même de la persécution nazie, le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, c’est rendre justice au talent de ces artistes bannis.

Le programme de ce concert permet de découvrir trois compositeurs ayant trouvé refuge aux Etats-Unis, dont la musique a été fortement marquée par cet exil.

Le programme :

Alexander ZEMLINSKY : Trois pièces. Humoreske, Lied, Tarentell

Compositeur autrichien né à Vienne en 1871 et décédé à Larchmont (New York) en 1942, Alexander Zemlinsky est un enseignant, ami et fervent admirateur de Arnold Schönberg, Anton Webern et Erich Wolfgang Korngold. A partir de 1927, Zemlinsky travaille à Berlin (chef invité à l’opéra Kroll entre 1927 et 1930 puis au Staatsoper de Berlin entre 1930 et 1933, également professeur à l’école supérieure de musique). En 1933, il est forcé de quitter Berlin et retourne à Vienne. En 1938, il émigre avec sa famille à New-York, via Prague puis Paris, pour fuir le nazisme. L’œuvre de Zemlinsky compte 8 opéras, 3 symphonies, 4 quatuors à cordes, des œuvres pour piano et chœur, des œuvres de musique de chambre et des Lieder. Les Trois pièces pour violoncelle et piano sont composées en 1891 et comptent trois mouvements : Humoreske, Lied et Tarantell.

• Alexandre TANSMAN : Cinq pièces. Toccata, Chanson et boîte à musique, Mouvement perpétuel, Aria, Basse ostinato

Alexandre Tansman est un compositeur polonais naturalisé français né à Lodz le 12 juin 1897 et mort à Paris le 15 novembre 1986. En 1919, il entre au conservatoire de Varsovie où il obtient les trois premiers prix de composition. Installé à Paris dès 1920, il se lie d’amitié avec les grands de son temps : Dufy, Stravinski, Chaplin. Il est naturalisé français en 1938. En raison de l'antisémitisme, il se voit contraint de se réfugier avec sa famille à Nice jusqu'en août 1941. Il parvient ensuite à s'exiler aux États-Unis grâce à un comité organisé par Chaplin, Toscanini, Koussevitzky, Stokowski, Mitropoulos et Golschmann. Il y résidera jusqu’en avril 1946. De retour d'exil, il se fixe définitivement en France, où il poursuit une brillante carrière européenne. Les Cinq pièces pour violon et piano sont composées en 1930.

• Erich Wolfgang KORNGOLD: Trio op.1

Erich Wolfgang Korngold est un compositeur américain d’origine autrichienne né à Brno en 1897 et mort à Hollywood en 1957. Dès l’âge de treize ans, il commence une carrière spectaculaire de compositeur avec sa pantomime Der Schneemann, composée sous forme de piano-chant et orchestrée par son professeur Zemlinsky, créée à l’opéra de la cour de Vienne. Ses œuvres sont jouées à Vienne mais aussi à Leipzig, à Berlin, à Munich. L’année 1934 marque un grand tournant dans sa vie. Contraint d’émigrer, il se rend à Hollywood avec Max Reinhardt et se tourne vers la composition cinématographique. La décennie 30-40 sera consacrée à la musique de film. Il reçoit deux oscars en 1936 et en 1938 pour les musiques des films Anthony Adverse et Les aventures de Robin des bois. Le Trio op.1 pour piano, violon et violoncelle est composé en 1910.

Les interprètes :

Beata Halska, violon

Laurence Disse, piano

Bertrand Malmasson, violoncelle

Concert le 29 octobre 2017 - 15h

Entrée libre - plateau

Plus d'infos: Forum Voix Etouffées

Publier un commentaire

Votre commentaire
Clé de validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série.

  • 9
  • U
  • F
  • Q
  • N
  • 4
  • Q
  • N

*Champs obligatoires

Retour

  Haut de page