25 novembre 1944: découverte du premier camp de concentration à l'Ouest de l'Europe

Le 25 novembre 1944, des soldats du 7ème régiment de la 3ème division d'infanterie de l'armée américaine découvrent le 1er camp de concentration à l'Ouest de l'Europe.

Le camp de Natzweiler-Struthof est découvert complètement vide par des soldats américains descendant la vallée de la Bruche. Tous les déportés ont été préalablement transférés dans d'autres camps de l'autre côté du Rhin. Pour ces déportés, ce n'est pas la fin des souffrances, qui dureront jusqu'en avril 1945. Certains ne retrouveront jamais la liberté tant attendue.

Pour Color Guard américains et porte-drapeaux françaiscommémorer cette découverte, une cérémonie a eu lieu le samedi 23 novembre 2019  devant l'entrée du camp.

 

 

M. Pierre Rolinet, survivant de Natzweiler, a raconté devant un public nombreux ses derniers mois de captivité, depuis l'évacuation du camp de Natzweiler en septembre 1944 jusqu'à sa libération à Allach en avriMme Jamie McCourt, ambassadeur des Etats-Unis d'Amériquel 1945.

Mme Jamie McCourt, Ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique, a exprimée son émotion suite à la visite du site et à sa rencontre avec M. Rolinet et M. Amoudruz. M. Qiriazi représentait le Conseil de l'Europe et Mme Peaucelle-Delelis l'Office national des anciens combattants de victimes de guerre.

 

 

Des Color Guard de l'armée américaine étaient présents, aux côté d'une importante délégation de porte-drapeaux des associations mémorielles et patriotiques bas-rhinoises,et des militaires du 6ème RMAT.

M. Rolinet et les élèves du collège de La BroqueLes élèves du collège Frison-Roche de La Broque ont assuré l'animation musicale.