Visite de Harold Weill, Grand Rabbin de Strasbourg

Harold Weill, Grand Rabbin de Strasbourg, est venu pour la première fois sur le site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler.

C'est accompagné de Frédéric Bierry, Président du Conseil départemental du Bas-Rhin, de Philippe Ichter, chargé de l'interreligieux en Alsace et de Laurent Gradwohl, Délégué régional du Fonds Social Juif Unifié, que Harold Weill s'est rendu sur le site ce vendredi 8 février.

Dès leur arrivée, Frédérique Neau-Dufour, directrice du CERD, a présenté, de façon inédite, des bijoux ayant appartenu à Alice Simon, une des 86 personnes juives assassinées dans la chambre à gaz. Il s'agit d'un pendentif éventail contenant des photographies de famille, ainsi que de l'alliance de son mari. Ce très beau don, arrivé des États-Unis, venait d'être réceptionné par le CERD la veille.

 

L'ensemble du groupe s'est ensuite dirigé vers l'exposition permanente de la Kartoffelkeller. Le Grand Rabbin a été très marqué par certaines photographies d'archives. La visite s'est poursuivie avec le haut du camp et son musée. La dernière salle, sur les expérimentations scientifiques, a permis de rappeler l'histoire très spécifiques des 86 juifs assassinés dans la chambre à gaz du Struthof. On peut notamment y voir exposé l'entonnoir (sur la photo) ayant été utilisé par Josef Kramer, le commandant du camp, pour le gazage des victimes. 

La visite s'est conclue par le bâtiment de la chambre à gaz. Frédérique Neau-Dufour a évoqué le projet de réaménagement de cet espace qui pourrait alors, par exemple, accueillir les bijoux d'Alice Simon.

Que ce soit une première visite de l'ancien camp ou non, l'ensemble de l'auditoire a tout autant été touché par les précisions historiques apportées par la directrice du site durant toute cette matinée.