Un 11 décembre 2018

Il y a des semaines où l'actualité à nos portes nous touche plus particulièrement.

Mardi 11 décembre au petit matin, le cimetière juif de Herrlisheim, à côté de Strasbourg, est retrouvé profané.

Mardi 11 décembre dans la soirée, des passants sont tués à Strasbourg alors qu'ils s'apprêtaient à passer une soirée en famille ou entre amis.

Et depuis sur les réseaux sociaux, les théories du complot et incitations à la haine se déchainent en toute indécence.

Toute l'équipe du CERD est profondément attristée par ces évènements et ressent beaucoup de compassion pour les familles touchées.

Notre action au quotidien vise à lutter contre toutes les formes d'extrémisme et de radicalité. Nous aimerions pouvoir en faire plus: accueillir plus de jeunes dans nos ateliers pédagogiques, organiser plus d'actions avec les services pénitenciers, réussir à convaincre plus largement de la chance que nous avons de vivre dans une Europe unie et en paix.

Nous essayons de lutter avec nos moyens. Héritiers des résistants de 1939-45, continuons ensemble à résister aux idées simplistes, aux théories du bouc-émissaire et au repli sur soi.

Illustration Edouard Steegmann