Décès de René Baumann

René Baumann est né le 16 février 1923 à Hirsingue dans le Haut-Rhin. En 1942, seulement âgé de 19 ans, il est confronté comme tous les jeunes camarades alsaciens-Mosellans à l’incorporation de force dans la Wehrmacht. Pour lui, il est hors de question de servir sous l’uniforme nazi.

René Baumann avec la secrétaire d'Etat - Juin 2018Avec deux amis et avec l’accord de ses parents, il décide de rejoindre la Zone libre en passant par la Suisse.

Arrivé dans les Hautes-Alpes, il s’engage dans l’Armée d’armistice puis à sa dissolution, il rentre dans la résistance.

Le 13 novembre 1943, sur dénonciation, René est arrêté. Pour lui va commencer l’enfer des prisons et camps nazis.

Le 27 mars 1944, il est déporté de Paris vers le camp de Neue Bremm puis à Mauthausen. comme Nacht und Nebel (destiné à disparaître dans la nuit et le brouillard). En juin 1944, le destin tragique le ramène dans sa région d’origine. Répondant à l’ordre de Himmler de regrouper tous les NN au KL Natzweiler, la SS transfère René au KL Natzweiler. Le camp étant évacué en septembre, René passe brièvement par Allach annexe du KL Dachau puis est à nouveau transféré vers Mauthausen et Melk annexe du KL Autrichien. Son hallucinant parcours concentrationnaire se termine à Ebensee. C’est dans cette autre annexe de Mauthausen qu’il est libéré par les Américains le 6 mai 1945. René est à bout de force et ne pèse plus que 28 kilos.

De retour au pays, le long chemin de la reconstruction débute. Après avoir été hospitalisé, René occupe un poste à la minoterie familiale dont il finira par prendre la direction. Il se marie en 1956. De cette union naîtront trois enfants.

En dehors de ses activités professionnelles et associatives, René témoigne sans relâche auprès des jeunes de sa terrible expérience.

En 2016, en collaboration avec Audrey Guilloteau, il rédige ses mémoires dans « Voué à disparaitre » paru chez I.D l’édition.

René Baumann était officier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre et de nombreuses autres décorations.

René Baumann nous a quitté le 27 décembre 2018.

Le CERD adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.