Concert Voix Etouffées

A partir de 10h, dimanche 19 juillet 2020.

Dans le cadre du Grand Est'ival, le Forum Voix Étouffées a proposé d’inclure la Vallée de Bruche dans sa tournée de concerts. Leur programme, Jewish Destinies, rend hommage à des compositeurs juifs promis à un grand avenir sur la scène musicale européenne avant l’arrivée du nazisme au pouvoir. Ces victimes du Troisième Reich laissent derrière elles de magnifiques compositions qui, grâce à l’action du Forum Voix Étouffées, ne tomberont pas dans l’oubli.


Un trio, composé de Erminie Blondel (Mezzo-soprano), Thomas Tacquet-Fabre (piano) et Miho Hakamada (Saxophone), donnera deux concerts le dimanche 19 juillet 2020 sur le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler et au Mémorial Alsace-Moselle. Les musiciens interpréteront des extraits de six compositeurs juifs durant 40 minutes. Les extraits seront différents pour les deux lieux.

 

Erminie Blondel lors d'un concert au Struthof en 2016


Programme de la journée :

 

10h : Une marche est proposée au départ de la gare de Rothau (RDV sur le parking provisoire de la gare) afin d'emprunter le Chemin des Déportés. Elle sera ponctuée d'explications historiques (durée : 1h30)


11h30 : Le premier concert aura lieu au niveau de l'ancienne chambre à gaz du Struthof.

Cette localisation a été choisie en écho à la triste destinée des 86 Juifs assassinés dans la chambre à gaz dans le but de constituer une collection de squelettes juifs dans un cadre pseudo-scientifique.


Un repas tiré du sac peut être pris à proximité du lieu du concert.


14h30 : Au Mémorial Alsace Moselle sur le belvédère si le temps le permet.


Toutes les mesures de protection et de distanciation seront prises en fonction de la réglementation en vigueur.

L’ensemble de la journée est gratuite.

 

Extraits de :  

- Louis Saguer, Quatre Chants Sefardis
- Simon Laks, Huit Chants Populaires Juifs
- Viktor Ullmann, Trois Chants Yiddish
- Ilse Weber, Ich Wandre Durch Theresienstadt
- Max Kowalski, Douze Poèmes d'après Pierrot Lunaire
- Erwin Schulhoff, Hot Sonate
- Kurt Weill, Alabama song