Cérémonies annuelles : Reportage photo

Retour en images sur les cérémonies nationales du souvenir qui se sont déroulées le 22 et 23 juin. Exceptionnellement, celles-ci ont eu lieu à la carrière à cause des travaux de restauration dans l'ancien camp.

 

La veillée s'est déroulée le samedi 22 juin à 21h. Madame la sous-préfète de Molsheim et Monsieur le maire de Natzwiller étaient présents au côté de Madame la directrice du CERD. Monsieur Jean Villeret et Monsieur Henri Mosson, anciens déportés de Natzweiler, ont mené le cortège et assuré la première veille. Les gardes suivantes ont rendu hommage à trois personnalités qui nous ont quittés cette année : Monsieur René Baumann, Monsieur René Thalmann et Madame Annick Clémence Burgard. Les familles étaient présentes, avec émotion, pour assurer la relève des flambeaux. C'est avec fierté que les jeunes Ambassadeurs de la mémoire de Schirmeck ont également constitué une garde. Monsieur Villeret a chanté "La voix du rêve", chant d'espoir composé à Natzweiler par les déportés.

 

 

Dimanche 23 juin, le cortège officiel s'est dirigé vers le lieu de la cérémonie nationale du souvenir à 10h15. Il était composé de Madame Sandrine Anstett-Rogron, sous-préfète de Molsheim, Colonel Marc Clerc, Commandant de gendarmerie de la région Grand-Est, Lieutenant-colonel Thièry Didierdefresse, Délégué Militaire du Bas Rhin, Monsieur Matjaz Gruden, représentant du Conseil de l’Europe, Monsieur André Woock, maire de Natzwiller et Madame Frédérique Neau-Dufour, directrice du Centre européen du résistant déporté.
A son arrivée, Madame la sous-préfète a salué Monsieur Mosson, Monsieur Villeret, Monsieur Amoudruz et Monsieur Rolinet, anciens déportés, déjà en place sous la tonnelle, avec beaucoup de respect et de sympathie.
Pour commencer la cérémonie, la flamme du Souvenir a été allumée par Madame la sous-préfète et Monsieur Amoudruz, trésorier de la Commission exécutive du Struthof. La flamme était présentée par Mamadou Siradjo Bah, ambassadeur de la mémoire de la Cité Scolaire de la Haute-Bruche à Schirmeck. Il a ensuite rejoint ses camarades ambassadeurs (Abdul Barry, Aboubacar Guindo, Denis Murati, Yoann Poudavigne et Maxime Leindecker) pour une présentation théâtrale au message efficace.
Les chants de la cérémonie ont été interprétés avec beauté par la Chorale Le Chant Sacré.
Monsieur Rolinet a pris la parole, accompagné de la présidente de l'amicale française de Natzweiler. Monsieur Matjaz Gruden, directeur de la participation démocratique au Conseil de l’Europe et Madame la sous-préfète ont également pris la parole, rendant hommage aux déportés victimes du nazisme.
Les jeunes Européens de l’École européenne de Strasbourg se sont exprimés en plusieurs langues (turc, néerlandais, allemand, bulgare, russe et français) dans un message commun de tolérance.
Deux ambassadeurs de la mémoire ont participé dignement aux dépôts de gerbes des associations, du Conseil
de l’Europe et de la sous-préfecture en donnant les gerbes aux autorités.
Avant de conclure la cérémonie, le bel hymne européen a été joué par Clément et Baptiste Ludwig à la trompette, Gabriel Ludwig au saxophone et Lilian Stauder au trombone. Madame la sous-préfète a finalement éteint la flamme du Souvenir.

 

Nous remercions l’Association Mine de Rien qui a gracieusement mis à disposition les photographies de Monsieur Baumann, Monsieur Thalmann et Madame Burgard. Nous remercions aussi les enseignants qui ont encadré les élèves de Schirmeck (Sandrine Binchly) et de l’Ecole Européenne de Strasbourg (Alain Fassiaux et Maria-Fernanda Gonzalez-Dreher) et les jeunes musiciens d’Urmatt. Enfin, nous remercions le piquet d’honneur du 44ème régiment de transmissions de Mutzig.

Nous vous remercions d'avoir répondu présent, malgré les dispositions particulières prises cette année en nous délocalisant à la carrière. Nous avons eu une pensée pour tout ceux qui ne pouvaient faire le déplacement. Nous remercions également toutes les personnes qui se sont investies, notamment les jeunes qui nous ont présenté de beaux messages.